TGV au départ de la gare TGV Haute Picardie

Vos commentaires

  • dominique Le 22 avril 2011 à 17:00

    Avec le projet Roissy-picardie, comment pourra t’on aller de bruxelles à Saint Quentin ?


    • Nicolas_Picardie Le 28 avril 2011 à 08:12

      Le barreau ferroviaire ne permettra de liaison directe de Bruxelles à Saint Quentin. Les liaisons nouvelles à partir de Saint Quentin seront orientées vers le Sud, l’ouest et l’est de la France, grâce à des correspondances en gare de Creil. Des améliorations de l’offre vers le nord de la France à partir de la gare TGV Haute Picardie pourront être étudiées simultanément à la mise en œuvre du barreau Roissy-Picardie.

  • JJD Le 12 avril 2011 à 08:35

    Bonjour

    Je n’arrive pas à comprendre la logique de la nouvelle installation de la gare TGV Haute Picardie. Avant les travaux nous avions une salle d’attente fermée, rien de luxueux mais efficace, aujourd’hui après plusieurs mois de transformation en plein hiver portes ouvertes, poussières etc la SNCF accouche d’un local ouvert à tous les vents dans la gare la plus froide de France. Deux chauffages dans le hall perchés à 4 mètres de hauteur et des passagers en attente dans l’incorfonfort total. La modernisation est passée à la gare TGV Haute Picardie, en l’absence de chaleur la facture est certainement chaude.

  • LEFEVRE Le 12 avril 2011 à 11:32

    Bonjour,

    Quelle absurdité que la conception de la place de cette gare TGV ! A 2 pas se trouve la gare de Chaulnes à partir de laquelle aucune correspondance n’est possible, alors que des autocars dédiés circulent en parallèle. Pourquoi ne pas coordonner les horaires de la ligne St Quentin - Amiens via Tergnier avec les horaires de TGV et mettre en place des navettes en gare de Chaulnes.

  • Christophe V Le 12 avril 2011 à 23:34

    Je ne comprends pas pourquoi, il n’existe pas de train entre la gare TGV Haute Picardie et Paris Gare du Nord. Des tests ont été fait, il y a quelques années mais n’ont pas donné les résultats satisfaisants. Je pense surtout que les décisionnaires n’ont pas laissé le temps à cette liaison d’exister. Cette gare est en pleine campagne et ceux qui travaillent sur Paris ont besoin de stabilité... Pourquoi ne pas relancer cette option en démarrant doucement avec un ou deux allers le matin à destination de Paris et un ou deux retours le soir. Sur le long terme, cela ne peut que fonctionner. La gare de Longueau est populaire sur la liaison Amiens-Paris car tout ceux qui vivent à la campagne peuvent rejoindre facilement cette gare et Paris en 1h00. Si vous proposez de rejoindre Paris en 35 min, beaucoup de personnes seront intéressés par rejoindre Paris en TGV via la gare TGV.
    Je trouve également scandaleux le fait que la gare TGV Haute Picardie et la gare de Chaulnes ne soit pas une seule et même gare. Il est sûrement trop tard maintenant mais alors pourquoi ne pas mettre des navettes de bus entre la gare de Chaulnes et la gare TGV avec des TER et TGV en correspondance.

  • Mathieu Le 6 avril 2011 à 23:05

    Résident depuis peu à Abbeville, et ayant précédemment habité à Arras, je constate que le picard doit être vraiment motivé pour utiliser le TGV.
    Il faut accepter, soit de venir en bus, environ 50 mn depuis Amiens, soit de prendre sa voiture (péage autoroute + parking payant obligatoires).
    Il faut ensuite affronter cette gare non chauffée, sans café, sans journaux, aux quais glaciaux...
    Il faut surtout être conscient, compte tenu du peu de liaison sur certaines destinations, qu’un retard sur une correspondance lointaine peut vous empêcher tout retour à ce point de départ...
    Utilisateur du TGV pour des motifs essentiellement professionnels, cette gare n’offre malheureusement pas une desserte convenable vers les autres régions françaises.
    Sauf erreur de ma part, c’est le seul arrêt TGV sur toute la région, ce qui doit faire de la Picardie la région française la moins bien desservie. Et cela doit encore durer jusqu’en 2020 !!!
    Il est certainement un peu tard mais pourquoi n’y a-t-il pas une desserte ferrée depuis Amiens, St Quentin et d’autres villes picardes par la ligne Amiens - St Quentin toute proche ? (comme pour Valence TGV par ex.)
    Cordialement,

  • Le 25 mars 2011 à 17:40

    A quand un tarif préférentiel pour rejoindre Roissy charles de gaulle et ainsi éviter de prendre son véhicule.

    Les tarifs actuels sont scandaleusement élevés et ne motivent pas les picards à prendre le TGV pour rejoindre Roissy.

    Il est aujourdh’ui - cher de prendre son véhicule, honteux !!!

  • lucie Le 8 mars 2011 à 21:14

    Et pourquoi ne pas raccorder la gare TGV aux villes et villages proches de celle-ci, en créant des liaisons de bus.Comment se fait-ce que seul Amiens peut en profiter ? IL y a tellement de personne qui pourrait beaucoup mieux se déplacer. De plus, cela permettrait de diminuer les trajets en voitures où souvent les conducteurs voyagent seuls.


    • @llo infos Le 15 mars 2011 à 13:52

      Bonjour. La ville de Saint-Quentin est aussi reliée à la Gare TGV Haute-Picardie.

    • Nicolas_Picardie Le 16 mars 2011 à 09:42

      Les transports urbains tels que ceux auxquels vous faites référence, relèvent de la compétence des Départements et donc du Conseil général de la Somme dans le cas présent. Nous transmettons donc votre demande au Département de la Somme afin de lui permettre d’en prendre connaissance.

      Par ailleurs, la ligne de cars Amiens-Gare TGV Haute Picardie-Saint Quentin a été mise en place par la branche nationale, « SNCF voyages » comme un prolongement du service TGV ; le Conseil régional n’a aucune compétence en matière d’organisation de la desserte TGV nationale.

  • lionel Le 6 mars 2011 à 18:04

    Je me réjouis toujours de tout ce qui peut favoriser le transport férroviaire dans notre région, et le projet picardie roissy est à mon sens très positif. Je comprends que l’on veuille relier Amiens et St Quentin au TGV. Cependant, je n’ai jamais compris pourquoi depuis la création de la gare TGV Haute Picardie, aucun raccordement n’a été prévu avec la ligne classique qui ne passe pourtant qu’à quelques kilomètres. Pourquoi ne pas suivre l’exemple de la région Nord Pas de Calais qui a mis en place l’électrification de Boulogne / Rang du Fliers pour amener le TGV sur la côte d’Opale ?
    Electrifier St Quentin - Amiens pour amener le TGV dans ces 2 villes avec un raccordement simple de quelques kilomètres au niveau de TGV Haute Picardie, et à partir de là desservir Paris Nord, Roissy et Lille semblait la solution la plus simple.
    De plus, sachant que la SNCF ne sait pas quoi faire des lignes Corail Intercités Amiens et St Quentin / Paris Nord ultra déficitaires et génératrices de mécontentement des usagers, cette solution accompagnée d’un basculement de ces lignes en services TER me paraissait la plus satisfaisante.
    Malheureusement, personne au sein des élus n’a proposé un tel scénario qui aurait eu de plus l’avantage d’être plus économique et écologique que la création d’un barreau d’interconnexion Creil - Roissy !

  • dindon Le 26 février 2011 à 11:42

    tout est fait pour saborder cette gare TGV : chauffage absent, parking payant :c’est pour nous faire préférer le train, impossibilité d’aller gare du Nord à Paris cela est réservé à une élite :sans doute faut-il habiter Amiens :la CAPITALE des betteraves car la Picardie est une terre de betteraves, beaucoup de picards sont ignorés SAUF pour payer les impôts : la solidarité à sens unique !

  • caillouet Le 18 février 2011 à 15:02

    Je suis scandalisée de voir que la salle d’attente fermée et chauffée de la gare TGV Haute Picardie a été remplacée par un local non fermé et donc sans chauffage.
    La personne qui a pris la décision de faire ces modifications ne dois certainement pas être un usagers de cette gare .
    Où est le bien être des usagers ce cette gare ?