« Vallée de la Marne » Epernay - Chateau Thierry - Paris

Vos commentaires

  • Le 24 avril 2011 à 22:43

    Bonjour,
    Le Navigo est facturé 123,60 € par mois mais avec le Métro, bus, Tram, alors que pour le prix, les abonnés picards doivent se payer 60,40 € de plus ou prendre des carnets de tickets à 12 € les 10 soit 50,40 € pour un mois de 21 jours de travail et à la condition qu’on n’ait à prendre que le Métro. A quand une baisse de tarif car on paye déjà
    Château Thierry Paris-Est 175.90 €

  • christophe Le 22 mars 2011 à 22:17

    Préférer le train, ça commence par l’amélioration du service en gare.
    Je prends le train tous les jours à Château-Thierry et je refuse désormais de m’adresser aux personnels des guichets, tant l’accueil est glacial et les informations délivrées, quand il y en a, sont peu avérées.
    Je préfère m’adresser aux distributeurs automatiques qui, eux, me paraissent bien plus compétents et aimables.


    • Monique Le 6 avril 2011 à 15:00

      Bien d’accord avec Christophe : l’accueil aux guichets reste des plus froids, jusqu’à avoir l’impression de demander l’impossible voire la lune lorsque l’on pose une question d’odre pratique. Dorénavant, et comme Christophe, j’utilise la compétence des guichets automatiques avec lesquels j’aurais plus envie d’engager la conversation qu’avec les agents de Château-Thierry !

  • robert21 Le 7 avril 2011 à 10:21

    Bonjour

    Est il logique de faire partir un TER 15 minutes après un omnibus ?

    De plus, il arrive souvent que ces TER soient en retard le soir car au moment du départ la SNCF s’apercoit que la locomotive est absente(retard de 20 à 25).

    Quant aux "Betaillères" qu’il m’arrive de prendre pour gagner du temps entre 2 TER, Pourquoi ne pas créer des directs Nogent Chézy et Chateau Thierry en utilisant des Bombardiers par exemple. Je pense qu’il y aurait plus de confort pour les usagers prenant le train dans ces gares.

  • pimousse Le 1er avril 2011 à 09:42

    débat stérile et sans interêt, puisqu’il y a réponse à tout commentaire.
    D’autre part, je trouve les horaires inadaptées. Au lieu de nous faire arriver pour 08h00 à Paris, peut être pourrait on envisager d’arriver un quart d’heure avant, ce qui laisse de la marge en cas "d’incident" ou de léger retard presque quotidien sur cette ligne, inferieur à 15 minutes....mais qui pourri la vie dès le matin, parce que notre employeur se fout de savoir pourquoi nous sommes en retard, ce qu’il voit c’est que nous sommes encore en retard. La sécurité de l’emploi passe aussi par la ponctualité de ses employers.

  • Un utilisateur en colere Le 24 mars 2011 à 14:13

    Bonjour Monsieur,
    Je suis tout a fait d’accord avec vos arguments de temps supplémentaire et de confort degradé pour les usagers de chateau thierry. Ma question est maintenant, pourquoi faire supporter aux usagers de chezy et de nogent le meme tarif que ceux de chateau thierry pour des conditions de voyages que vous reconnaissez différentes. Depuis 20 ans la "soudure" entre abonnement (entre chezy ou nogent et saacy) et carte orange etait tolérée dans ces gares. Depuis 2 ans et l’instauration du pass picardie, elle est interdite sous couvert de justice de traitement entre les personnes qui prennent le TER et nous qui prenont l’omnibus. Ou est la justice dans ce cas. Autorisez la soudure dans ces deux gares et tout le monde sera content.

  • Marc Joigny (CODURF) Le 8 mars 2011 à 17:32

    Remarque très pertinente du voyageur qui doit prendre des Z20500 ex RER du Nord, réformés au Nord car trop pourris et qui ont été refourgués à l’Est en dépit de l’avis négatif de Patrice Leroy le directeur de la Région Est de l’époque et de nos nombreuses protestations.
    Alors que nous avons prôné depuis des lustres des rames V2N comme il y a sur Paris Compiègne, la SNCF nous a toujours rétorqué que c’était une desserte Ile de France, oui pour Meaux, Trilport, Changis-St Jean, La Ferté sous Jouarre et Nanteuil-Sâacy mais non pour Nogent l’Artaud et Chézy sur Marne où les abonnés sont contraints et forcés de payer plein pot pour une absence totale de confort.
    Alors pourquoi ne pas arrêter les TER aussi à Chézy et Nogent l’Artaud ?


    • Nicolas_Picardie Le 16 mars 2011 à 09:38

      En 2007, la desserte Vallée de la Marne sur cet axe a été mise en œuvre pour remplacer les liaisons Corail. Dans ce cadre, la desserte TER a reproduit celle de Corail qui n’effectuait pas d’arrêts dans les gares de Chézy et de Nogent.

      Désormais, faire arrêter ces TER à Nogent et Chézy se heurte à trois types de difficultés :
      -  La desserte Vallée de la Marne est une desserte interrégionale. Toute modification de desserte doit ainsi être validée par les 3 régions qui la conventionnent
      -  2 arrêts supplémentaires correspondraient à une dégradation du temps de parcours de l’ordre de 6 à 8 minutes. Cela pénaliserait donc l’ensemble des voyageurs de Château Thierry et au-delà,
      -  Le matériel Corail actuellement utilisé est au bord de la saturation et pourrait difficilement absorber des voyageurs supplémentaires.

      Compte tenu de ces éléments, la SNCF n’envisage pas, pour le moment que les TER effectuent des arrêts supplémentaires à Chézy et Nogent, même si nous partageons votre analyse sur le fait que le matériel Transilien demeure moins confortable que le matériel Vallée de la Marne. Nous transmettons votre demande à la SNCF afin de lui permettre de procéder à un nouvel examen dans la perspective des dessertes des prochaines années.

    • Marc joigny (CODURF) Le 16 mars 2011 à 10:55

      Je m’attendais à cette réponse.
      Je sais bien que les régions Champagne Ardenne et Lorraine sont aussi parties prenantes et qu’il faut bien qu’elles donnent leur avis.
      L’histoire du temps de trajet plus long je l’ai entendu maintes fois, c’était l’argument pour faire sauter les arrêts des express à La Ferté sous Jouarre et à Meaux.
      Pourtant les BB15000 qui tractent les trains sont capables de rouler à 160 km/h et ce qu’on constate, c’est qu’elles musardent à 110 km/h.
      Elles pourraient faire bien mieux et avec plus de voitures.
      Je sais que jusqu’à Chateau Thierry, les TER doivent s’insérer dans le trafic omnibus et que les omnibus, justement s’arrêtent à chaque gare.
      Petit détail : mais pourquoi diable les omnibus sont envoyés devant les TER qu’ils vont contraindre à ralentir ?? Mystère !
      Passé Chateau thierry les 8 mn peuvent être largement rattrapées.
      Petit rappel, en 1968 la SNCF avait testé des trains à 200 km/h entre Chateau Thierry et Epernay, sur une portion de la ligne toute en virages.
      L’essai était positif, mais a été envoyé aux oubliettes.
      Il y a des solutions.

    • Un utilisateur en colere Le 24 mars 2011 à 14:16

      Bonjour,
      Merci de cette reponse franche, la prochaine fois evitez le ridicule par des reponse du genre
      "
      P-Y Hurtevent Le 22 février à 09:14
      Bonjour Monsieur
      Les arrêts que vous évoquez sont bien situés sur la ligne 10 (« Vallée de la Marne » Epernay - Chateau Thierry - Paris)
      Cordialement
      "

  • Un utilisateur en colere Le 24 mars 2011 à 14:18

    A l’origine mon message portait sur la prise en compte de l’avis des personnes empruntant cette ligne (la ligne P) qui n’est même pas représentée dans votre forum. Message qui avait obtenu la réponse ahurissante du 22 février ci dessous comme quoi ces arrêt était sur le ligne 10. Cela ne change rien au manque total de considération pour notre ligne.

  • Un autre utilisateur en colère Le 4 mars 2011 à 16:59

    Pour rebondir sur le message du 21 février, la presse nous parle des problèmes de train en picardie surtout sur les lignes amiens ou compiègne vers paris. J’emprunte les mêmes trains de chateau-thierry où on ne compte même plus les retards de cinq à dix minutes. Sans parler des annulations de train ou retard au départ de paris de 20 à 25 minutes qui se sont multiplier ces derniers temps pour problème de matériel !
    Autre constatation, il y a quelques années,les travaux d’entretien des voies étaient réalisés majoritairement de nuit. Nous constatons aujourd’hui qu’ils sont faits de jour, certe pendant les vacances scolaires, mais il ne fallait pas devoir retourner chez soi en milieu d’après-midi pendant les vacances de février de la zone C. Il était préférable d’attendre que les trains reprennent.

  • Un utilisateur en colere Le 21 février 2011 à 22:30

    Encore une fois, je vois que les personnes empruntant la bétaillère desservant toutes les gares de château-thierry a meaux (3 gares en Picardie, Chateau thierry, chezy sur marne et nogent l’artaud) ne compte pas vue que la ligne n’est meme pas représentée dans la liste. Non content de voyager dans des conditions deplorables, de payer le meme tarif exorbitant que les utilisateurs du TER, je vois que nous n’avons meme pas le droit a la parole.


    • P-Y Hurtevent Le 22 février 2011 à 09:14

      Bonjour Monsieur

      Les arrêts que vous évoquez sont bien situés sur la ligne 10 (« Vallée de la Marne » Epernay - Chateau Thierry - Paris)

      Cordialement