Quelle série d’indicateurs simples pourrait-on mettre en œuvre afin de mieux de refléter le vécu des voyageurs ? Comment inciter SNCF à être plus performante ?

éléments de débat et de réflexion présentés lors du comité régional des partenaires du transport collectif

Télécharger

Un avis ? Une contribution à apporter ?

Proposez

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Vos commentaires

  • Arthur Le 28 janvier 2013 à 00:18

    Je pense qu’il faut regrouper des statistiques sur la ponctualité des trains dans un premier temps. Le matériel roulant est neuf sur l’ensemble du réseau, de ce côté, on ne peut que s’en satisfaire.

    Néanmoins, la SNCF peine à mettre en oeuvre les moyens nécessaires au confort de tous. Les trains sont en permanence surchargés et les usagers ne trouvent pas forcément de place assise, même pour des trajets assez longs.

    De la même manière, en effectuant des "contrôles qualité" de manière aléatoire, aux heures de pointe ou non, on pourrait refléter efficacement le vécu des usagers picards.
    La SNCF doit subir des pénalités si la demande des usagers n’est pas satisfaite alors que l’entreprise en avait les moyens techniques.


    • davidpicardie Le 27 février 2013 à 17:44

      Bonjour,

      Nous vous remercions de votre contribution du 28 janvier 2013.

      Les mesures concernant la production du TER vont être déployées à deux niveaux : des mesures régularité sur les axes ferroviaires et des mesures de régularité et de composition sur 77 trains d’heures de pointes identifiés comme sensibles. Ces deux indicateurs associés permettront de mieux refléter le vécu des usagers.

      Des mesures de la qualité produite du TER en gare et à bord des trains étaient réalisées par notre exploitant SNCF sous la forme d’observations mystères réparties équitablement entre les heures de pointes et les heures creuses. A compter de 2013, la Région Picardie a souhaité reprendre la main sur ces contrôles et être pilote de cette démarche qualité. L’ensemble du plan de contrôle qualité a donc été renforcé et élargi ponctuellement à des prestations telles « Accès TER Picardie », le respect des ouvertures des bâtiments et guichets de gares et les dispositions d’informations en situations perturbées prévisionnelles.
      L’application de ce nouveau plan de contrôle doit prendre effet au second semestre 2013.

      Le système d’intéressement est également une préoccupation de la Région dans le cadre de la négociation de la nouvelle convention. Attribuer des pénalités plus sévères est une disposition envisagée mais qui doit être constructive. Cela doit inciter la SNCF à mettre en place une organisation de travail performante et des actions de fonds pour traiter les dysfonctionnements. La SNCF travaille actuellement sur la problématique de surcharge de certains trains en cherchant à optimiser l’affectation du matériel par rapport à la fréquentation.

      Bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • laporte Le 31 janvier 2013 à 11:33

    quelle drole de question ???la SNCF est performante !!!le probléme c’est que la region n’est pas a l’ecoute de ses administrés, nous avons besoin de gares desservies,la structure existe (quand on ne l’as pas démolie comme a Guillaucourt...)faire des gares avec acces aux fauteuils roulants c’est bien, encore faut il qu’il y ai des fauteuils qui prennent le train ???l’exemple de Marcelcave est parlant !!!une fortune pour équiper cette gare, et aucun fauteuil...est ce qu’une etude avait été faite avant les travaux ???comment expliquer un tel gaspillage ?


    • davidpicardie Le 27 février 2013 à 17:42

      Les sujets que vous évoquez (la desserte de petites haltes et les travaux de mise en accessibilité) n’ont pas leur place dans ce forum de discussion qui porte sur les indicateurs de suivi de l’activité. Cependant, ils sont suffisamment importants pour qu’on leur apporte une réponse.

      La desserte des haltes

      Ce sujet a été au coeur des discussions entre les usagers pendant la mise en place du service 2012. Ainsi certains usagers prônaient des trains directs sans arrêts intermédiaires pour avoir des temps de parcours optimisés. Un dernier article de la FNAUT va dans ce sens car elle indique qu’une amélioration de 10% du temps de parcours fait gagner 20% de clientèle. Au contraire, d’autres usagers souhaitaient s’arrêter à chaque gare. La Région, dans son offre de transports, essaie de mixer ces deux demandes. Ainsi, dans le cadre de la modernisation de l’axe Amiens Laon, il a été décidé de fermer un certain nombre de haltes pour améliorer le temps de parcours des trains omnibus. Dans ces haltes fermées au service ferroviaire, il a été mis en place un service de Taxi TER qui permet aux habitants de ces communes de continuer à se déplacer. Cette solution de compromis nous a semblé la plus avantageuse pour les usagers de la ligne.

      La mise en accessibilité des gares et haltes

      Vous soulignez que les travaux de mise en accessibilité des haltes, en particulier Marcelcave, sont inutiles et ont un coût trop élevé. La Région a effectué ces travaux de mise en accessibilité pour les raisons suivantes :

      - C’est une obligation légale. Tous travaux réalisés sur une installation publique doivent être en conformité avec la loi du 11 février 2005 sur l’accessibilité

      - Les travaux de mise en accessibilité ne sont pas uniquement utiles aux personnes à fauteuil roulant. L’ensemble des personnes à mobilité réduite bénéficient de ces aménagement qui suppriment les marches d’accès au train : personnes avec valise, poussette, femme enceinte, personnes âgées…

      - D’un point de vue plus sociétal, les aménagement nationaux n’ont que récemment pris en compte cette problématique accessibilité aux personnes en fauteuil roulant. Ainsi, ces personnes ont éprouvé pendant longtemps des difficultés à se déplacer, faute d’aménagement adéquat. Afin d’améliorer leur mobilité, il est nécessaire que chaque investissement prenne en compte cette problématique, c’est le choix qu’a le Conseil régional de Picardie.

      Si vous souhaites échanger sur ce sujet, je vous invite à nous écrire à l’adresse suivante :transports@cr-picardie.fr, afin de ne pas encombrer ce forum de discussion portant sur la définition d’indicateurs de suivi de la qualité.

      Cordialement,

    Répondre à ce message