Quels systèmes d’indemnisation peut-on instaurer pour les abonnés et les usagers occasionnels en sachant que ces systèmes doivent être aisément exploitables, ne pas générer d’impacts financiers trop importants tout en répondant aux attentes des usagers ?

éléments de débat et de réflexion présentés lors du comité régional des partenaires du transport collectif

Télécharger

Un avis ? Une contribution à apporter ?

Proposez

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Vos commentaires

  • davidpicardie Le 27 février 2013 à 17:41

    Merci pour votre contribution.

    Nous enregistrons votre proposition.

    La plus grande difficulté réside dans la distribution de coupons à plus de 1000 usagers en gare de Paris Nord, gare à l’exploitation très difficile. Cette piste n’est pas abandonnée pour autant et nous avons demandé à la SNCF d’étudier les modalités d’une éventuelle mise en œuvre.

    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • Arthur Le 28 janvier 2013 à 00:23

    Il faudrait informatiser les systèmes d’abonnement. En effet, chaque usager régulier devrait disposer de codes d’accès à une plate forme sur internet.

    Sur celle-ci, on pourrait demander une indemnisation pour un retard assez long (20-30 minutes peut-être) et imputable à la SNCF.

    Pour prouver la présence de l’usager dans le train concerné, des coupons numérotés seraient distribués à l’arrivée en gare.

    Répondre à ce message