Ligne 19 : Ligne Beauvais - Persan-Beaumont - Paris

Vous avez la possibilité de faire des propositions pour améliorer le service, mais aussi d’attribuer une note à celles des autres voyageurs. Les propositions les plus populaires remonteront automatiquement en tête de liste.

ACTUALITE

Dans le cadre de la négociation de la convention d’exploitation 2013-2018, la SNCF a proposé l’expérimentation de l’accompagnement non systématique des trains sur l’axe Paris Beauvais.
Cette mesure doit permettre une réduction des coûts d’exploitation de la ligne et surtout une augmentation de la lutte contre la fraude par la création d’équipes de contrôle.
Cette disposition est déjà mise en oeuvre sur le réseau Île de France et sur certaines lignes des régions Alsace et Centre. Sur les axes concernés, ce dispositif fonctionne correctement.
C’est pour ces raisons que la Région Picardie a accepté la proposition de la SNCF dans le cadre d’ne expérimentation d’une durée de 18 mois.
Cependant, il apparaît que sa mise en oeuvre est difficile sur l’axe Paris Beauvais en raison de problèmes techniques et d’un conflit social. La Région ne peut accepter cette situation et le Président du Conseil Régional a demandé au Président de la SNCF le règlement rapide de cette situation. Il est en effet inacceptable que les usagers soient pénalisés par un nouveau mode d’exploitation dont l’objectif est d’améliorer les conditions de circulation via une lutte contre la fraude renforcée.
Vous trouverez ci dessous le courrier adressé par M. Gewerc à M. Pépy :

Courrier Région à SNCF EAS Paris Beauvais

Télécharger

Vos commentaires


  • Vince Le 11 mars 2016 à 13:26

    Bonjour,

    Quand-est ce que le bilan de l’expérimentation ANS sera réalisé ?

    Cordialement,


    • Service des Transports de la Région Picardie Le 15 mars 2016 à 09:06

      Courant mars-avril 2016 comme prévu

    • Vince Le 28 avril 2016 à 14:28

      Nous sommes fin avril et toujours aucun bilan ANS !!!!

      Vous ne respectez pas vos engagements.
      Vous ne respectez pas les usagers de cette ligne.
      ça en devient méprisable.

      Alors c’est pour quand maintenant ce bilan ? Fin 2016 ? Fin 2017 ?

    • Vince Le 4 mai 2016 à 08:53

      Bonjour,

      Nous sommes au mois de mai et toujours pas de bilan ANS !

      Que se passe t’il ?

      Merci de répondre
      Cordialement

    • Vince Le 18 mai 2016 à 11:29

      Mi-mai
      C’est pour quand le bilan ANS ?

    • Service des Transports de la Région Picardie Le 19 mai 2016 à 11:46

      Bonjour,
      L’évaluation est en cours et porte sur l’ensemble des indicateurs opérationnels et des éléments d’appréciations par les voyageurs ( au travers des enquêtes de satisfaction et autres signalements usagers). Le recensement des principales insuffisances et difficultés rencontrées sera réalisé et confronté aux avantages identifiés. Des lacunes existent encore et il reste à faire pour améliorer la qualité du service. Des engagements de progrès seront attendus pour traiter les dysfonctionnements avérés et conditionneront la décision de poursuivre ou de redéfinir l’expérimentation.
      Cordialement

    • Vince Le 19 mai 2016 à 13:01

      Bonjour,

      Merci pour votre retour. Est ce que toutes ces données seront bien rendues publiques ?
      Quand aurons-nous ce bilan ? Comment sera t’il communiqué ?

      Cordialement

    • Elsa Le 27 mai 2016 à 14:07

      Bonjour
      Pouvez -vous préciser les indicateurs opérationnels qui vont vous permettre de faire ce bilan ? Voyez-vous je suis sceptique quand au résultat que vous allez obtenir, étant donné que l’indicateur principal, c est-à-dire l’usager, n’est peu ou pas écouté.
      Quand est ce que nous les usagers aurons un retour sur ce bilan ?
      Merci

    • stephane Le 1er juin 2016 à 09:09

      Bonjour,

      Je trouve étonnant, comme de nombreux autres usagers quotidiens, qu’alors que nous prenons le train tous les jours Aller et Retour aux heures de pointe, là où il y a le plus d’usagers réguliers, que nous n’ayons jamais vu la moindre enquête de satisfaction. Quand sont elles réalisées ? Quand les enquêteurs peuvent circuler dans les trains, c’est à dire en dehors des heures de pointe ??

      merci

    • Service des Transports de la Région Picardie Le 3 juin 2016 à 11:17

      Bonjour,
      Les enquêtes de satisfaction sont réalisées par SNCF trois fois dans l’année sur des trains en heures de forte affluence et de moindre affluence. Leur pertinence réside dans l’analyse des écarts des résultats entre chaque période afin de mesurer l’évolution de la satisfaction et la qualité des actions entreprises. Aussi, il importe de récolter l’avis de manière récurrente auprès des mêmes voyageurs et donc sur des trains ciblés ce qui peut expliquer ce que vous évoquez.
      La Région porte aussi des réflexions pour faciliter la relation usager et proposer d’autres modes de fonctionnement pour mieux prendre en compte l’expérience des voyageurs et les interroger sur leurs attentes sur diverses thématiques du transport TER.
      Cordialement

    • Service des Transports de la Région Picardie Le 3 juin 2016 à 11:32

      Bonjour
      Concernant le bilan de l’expérimentation ANS , une communication aux usagers sera assurée lors du prochain comité d’étoile de Beauvais qui se tiendra au second semestre 2016. La date de tenue de cette instance sera disponible sur ce site dès que sa programmation sera planifiée.
      Cordialement

    • Vince Le 3 juin 2016 à 11:40

      Bonjour,

      Donc un an de retard pour le bilan de cette expérimentation ! ça devait être fait avant fin 2015 et on aura le retour fin 2016 !
      Donc ni la SNCF ni vous la région ne respectez la convention. Et surtout, en attendant rien n’est fait (et ne sera fait) pour améliorer les gros points négatifs de cette expérimentation ANS !

      Et le fait que vous ne puissiez nous fournir un bilan dès maintenant nous laisse pensez qu’en fait vous n’êtes pas du tout en train de faire ce bilan !

      Cordialement,

    • stephane Le 3 juin 2016 à 15:54

      Et surtout le message commence à être clair : un bilan positif est tout de suite mis en avant, vanté, les services communication le diffusent à tout va.
      Quand un bilan n’est pas bon, on retarde sa sortie, on tergiverse, et c’est exactement ce qui est en train de se passer. Avec toutes les galères que nous avons vécues depuis que l’ANS est en place, la baisse très claire de la qualité et du nombre de contrôles, je vous souhaite bon courage pour nous démontrer que le bilan est bon en termes de services au client ou de lutte contre la fraude.

  • Vince Le 1er juin 2016 à 08:49

    Bonjour,

    SNCF n’a toujours pas communiqué le plan de transport pour demain, le 2 juin. Ils doivent pourtant le faire 48h à l’avance ! Comment on s’organise dans ces conditions ?

    Cordialement,


    • Vince Le 1er juin 2016 à 11:48

      Le plan de transport plus qu’allégé vient de tomber à l’instant (uniquement sur le blog de la ligne) pour la journée de demain (2 juin). Ce n’est pas normal d’être averti seulement une demi-journée à l’avance !

    • Service des Transports de la Région Picardie Le 3 juin 2016 à 11:12

      Bonjour,
      La loi de 2007 sur le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs prévoie que l’information aux voyageurs doit être délivrée par l’entreprise de transport au plus tard vingt-quatre heures avant le début de la perturbation. Ce délai de 24 heures est prévu à la fois pour organiser au mieux le service et pour informer au plus vite la clientèle. En cas de grève, le délai de 48 heures est le délai limite pour les agents SNCF concernés de déclarer leur intention d’y participer. La Région a en effet constaté que le délai de 24 heures n’est pas systématiquement tenu par SNCF et ne manquera pas de le lui rappeler.
      Cordialement

    • Vince Le 3 juin 2016 à 14:03

      Bonjour,

      2 allers/ retour demain sur Paris / beauvais ! c’est une blague ?

      Et le site TER Picardie indique que le programme de lundi sera communiqué dimanche en fin d’après-midi ! Ce n’est pas possible ! Ils doivent le faire avant. On doit s’organiser avec nos employeurs, ou pour la gardes des enfants ou pour des RDV !

      Alors non, on ne doit pas attendre dimanche soir pour connaître le plan de transport de lundi ! c’est inadmissible. Preuve encore une fois que les usagers ne comptent pas pour la SNCF

  • Vince Le 31 mars 2016 à 10:50

    Bonjour,

    La SNCF via le blog vient d’expliquer (plus ou moins) les raisons du chaos du mardi 29 mars. Il s’avère qu’il y a deux problèmes majeurs :

    - "L’escale de Paris Nord n’a pas d’information à vous communiquer" : donc à Paris nord ils ne savent pas ce qu’il se passe. Ils ne savent pas quand une rame va arriver pour ensuite repartir à Beauvais. Et donc ils laissent les passagers pendant plus de 2 heures sur le quai, à attendre, sans accompagnement, sans annonce, sans panier repas, sans bouteille d’eau ! C’est normal ça ?

    - "Le train de Beauvais 17h10 restera bloqué à Persan 43 min pour un problème de délivrance de fiche de détournement." : alors là c’est grave aussi. ça arrive (malheureusement) de temps en temps que les trains soient détournés par Valmondois, mais jamais il faut attendre si longtemps pour avoir la fiche de détournement. Donc la ou les personnes qui délivrent ces fiches n’étaient pas à leur poste ou n’ont pas fait leur travail ! Une enquête est nécessaire pour trouver le ou les responsables. Si rien n’est fait, la prochaine fois ça sera la même chose.

    Ca fait quand même plusieurs fois depuis 3 ou 4 mois que le trafic est complétement perturbé sur cette ligne (accident de personne, colis suspect, panne d’un train, arbre sur les voies) et à chaque fois la SNCF est incapable de gérer la situation. A chaque fois on (les usagers) vous dit qu’il faut demander des comptes à la SNCF, qu’il faut s’assurer que ça ne recommence pas. Que le trafic soit perturbé, oui, ça arrive. Mais que le trafic soit complètement bloqué, que les gens attendent sans assistance et sans aucune information en gare ce n’est pas normal !


    • Vince Le 4 avril 2016 à 10:24

      Bonjour,

      Pouvez-vous nous faire un retour sur cet incident majeur du 29 mars 2016 en nous expliquant :

      - comment à cause d’un accident de personne on en est arrivé à n’avoir aucun train pendant plus de 2 heures

      - pourquoi il n’y a pas eu d’information et de prise en charge des voyageurs (aucune annonce, pas de bouteilles d’eau, pas de paniers repas)

      - en tant qu’organisateurs des transports TER, vous ne pouvez pas tolérer tous ces problèmes majeurs des derniers mois (arbre sur la voie, colis suspect, train en panne, accident de personne). A chaque fois le trafic est entièrement bloqué et la SNCF incapable d’assurer en situation perturbée. Pourtant rien n’est fait. A chaque fois on fait le même constat. Donc dîtes-nous ce que vous, à la région, faîtes avec la SNCF pour que la prochaine fois la situation reste sous contrôle

      - Au passage j’en profite pour vous redemander la date du bilan expérimentation ANS
      Merci pas avance

    • Vince Le 11 avril 2016 à 10:18

      Bonjour,

      2 semaines sont passées et aucun retour de votre part ni de la SNCF sur la gestion de cet incident !

      Est-ce normal ?

      Cordialement,

    • Service des Transports de la Région Picardie Le 18 avril 2016 à 08:39

      Bonjour,
      Les retours des usagers sur cet incident concernent peu le service premier attendu de SNCF, c’est à dire la mise en place d’une organisation dégradée des circulations du fait de l’indisponibilité temporaire des voies. Certains éléments ont été apportés via le blog de ligne TER Paris-Beauvais . Les demandes ont été faites à SNCF sur ce qui aurait pu être mieux assuré sur ce volet technique de l’incident.
      La Région a interpellé aussi SNCF sur le second service attendu , c’est à dire délivrer l’information aux voyageurs, service qui a été défaillant et qui se traduit pour les voyageurs d’un manque de prise en considération des voyageurs.
      Les questions portent notamment sur les faits qui ont empêché la mise en place de dispositifs normalement programmés en situation perturbée inopinée pour renforcer la présence des agents auprès des voyageurs et leurs accompagnements.
      Nous attendons ces éléments.
      Cordialement

    • Vince Le 4 mai 2016 à 11:56

      Bonjour,

      Avez-vous les éléments de la SNCF concernant mes faits qui ont empêché la mise en place de dispositifs normalement programmés en situation perturbée inopinée ?

      Cordialement,

    • Vince Le 31 mai 2016 à 16:01

      Bonjour,

      Avez-vous enfin les éléments de la SNCF concernant mes faits qui ont empêché la mise en place de dispositifs normalement programmés en situation perturbée inopinée ?

      Cordialement,

  • Vince Le 10 mai 2016 à 14:40

    Axe Paris-Beauvais : En raison du déraillement d’un train Fret à Moulin Neuf, le trafic est interrompu sur l’axe Paris-Beauvais dans les deux sens de circulation. Une recherche de cars de substitution est en cours

    L’incident a eu lieu avant 13h.
    La SNCF va t’elle avoir appris des leçons des précédents blocage du trafic (arbre sur la voie, colis suspect, train en panne, ...), ou bien va t’on avoir droit à une nouvelle galère sans nom ?

    En 3 ou 4 heures, la SNCF a le temps de prévenir les usagers (à l’heure actuelle - 14h40 - ce n’est pas fait) et trouver des solutions pour soit assurer le trafic le mieux possible ou prévoir des bus, ou inciter les gens à aller à Persan en transilien ou passer par Creil pour rejoindre Beauvais.
    Le fil twitter TER Picardie est incapable à l’heure actuelle de dire ce qu’il va se passer ("Bjr, nous n’avons pas la possibilité de prédire quand le trafic reprendra pour l’instant.")

    Donc à voir l’évolution d’ici la fin de journée


    • Vince Le 11 mai 2016 à 16:03

      Bonjour,

      Au final, une gestion un peu meilleure de la SNCF hier. Bon point : des trains entre Paris et Persan puis entre Méru et beauvais. Des bus de substitutions entre Persan et Méru.
      En revanche, encore des mauvais points :
      - de nombreuses suppressions de train
      - un gros manque d’information envers les usagers. Il a fallu attendre plus de 17h avant de recevoir un SMS disant qu’il y avait un problème sur l’axe Paris Beauvais. Soit plus de 4h après le début de l’événement.

      Donc de nombreuses personnes ont appris qu’il n’y avait pas de trains en arrivant à gare du nord. Pour ceux qui avait des impératifs c’est trop tard, il aurait fallu les prévenir à l’avance pour qu’ils anticipent leur départ.

  • Vince Le 28 avril 2016 à 14:27

    Encore la galère hier soir à gare du nord.
    Le 19h35 est annoncé voie 20. A 19h30 message disant qu’il est toujours en cours de préparation. Retard 10mn
    19h42 : préparation terminée, le train est en cours d’acheminement vers la gare. Il sera là dans 10mn
    19h52 : pas de train
    19h55 : au loin un train arrêté. Message disant que le train est coincé au porte de la gare. Pourtant aucun train entre les voies 21 et 16
    19h56 : arrivée du train en provenant de beauvais voie 19
    19h58 : le 19h35 est mis à quai voie 20
    20h : le 19h35 disparait des écrans télé
    aucune info
    Les gens ne savent pas s’il faut rester là ou aller voie 20 pour le 20h01
    Je demande des infos à un agent à quai voie 19 qui me dit que le 19h35 est supprimé et qu’il faut prendre le 20h01. Sympa mais aucune annonce voie 20 ni dans le train pour prévenir les usagers
    20h12 : départ du 20h01 qui va se trainer jusqu’à Persan !

    Encore de grosses lacunes pour les informations. Certaines étaient même mensongère en disant que le 19h35 allait être mis à quai pour un départ à 19h55.
    Encore de grosses lacunes de gestion. L’annonce de la suppression du 19h35 en disant aux usagers d’emprunter le 20h01 aurait simplement permis au 20h01 d’être à l’heure.

    Encore une fois on est laissé pour compte dans cette gare. A chaque situation perturbée c’est le même refrain. Que fait la SNCF pour remédier à ça ? Que fait la région pour remédier à ça ? Merci de nous répondre.

  • Vince Le 22 avril 2016 à 13:30

    Encore un beau bordel hier soir sur notre ligne !

    Le 18h05 problème de caméra soit disant, alors qu’il arrive de Beauvais 10mn avant sans aucun problème. A quand le bilan ANS au passage, car avec contrôleur, le train n’aurait pas été supprimé ! Si l’ANS se poursuit il faut absolument trouver une solution pour que le train puisse quand même partir même avec un problème de caméra. En Angleterre, les conducteurs peuvent vérifier en descendant sur le quai que les portes sont bien fermées. ça doit être possible en France aussi ?

    Après le 18h35 prend 20mn de retard car le conducteur attend la fiche papier pour les arrêts supplémentaires ! Donc au final plus d’une heure de retard pour les personnes prenant le 18h05 !
    Tout cela est évitable, à condition de prendre des mesures !

  • Stéphane Le 30 mars 2016 à 09:45

    bonjour

    la garantie TER impose comme condition d’indemnisation pour retard supérieur à 2h que :
    "Une attestation de retard supérieur à 2 h vous sera remise par le chef de bord ou par les agents en gare à votre arrivée."
    Or hier encore aucun personnel à bord ni en gare d’arrivée pour le 18h35 direction BVS. Donc aucune attestation remise. C’est exactement la même situation qu’au mois de février. Devons nous contenter d’imprimer les bulletins de retards pour vous les joindre à la demande d’indemnisation pour retard supérieur à 2h ?

    merci pour votre réponse


    • Service des Transports de la Région Picardie Le 31 mars 2016 à 10:32

      Bonjour,
      Les trains de 18h35 et 19H35 seront en effet éligibles au dispositif de la Région Garantie TER . Les voyageurs, qui devaient emprunter le 18H35, 19H05 et 19H35 pourront bénéficier du dispositif . Vous pourrez joindre le formulaire et les bulletins de retards disponibles en ligne à vos demandes. Toutes les demandes d’indemnisation seront traitées avec bienveillance par le service relations voyageurs du TER Picardie
      Cordialement

  • Vince Le 30 mars 2016 à 08:52

    Bonjour,

    Un bordel sans nom hier. ça commence le matin avec des retards en cascade, mais le top c’était hier soir. 2h30 de retard pour le 18h35 ! Tous les autres trains en retard aussi ou supprimés !
    Mais surtout, aucune information à gare du nord entre 18h35 et son départ après 20h ! Comment est-ce possible ? Aucune action, aucune information, aucun accompagnement, c’est juste honteux !
    Demandez des comptes à la SNCF sur ce qui s’est passé hier soir !
    Et donc vous pouvez aussi préparer l’indemnisation des usagers, même si c’est dérisoire par rapport à ce qu’on a vécu hier soir. Faîtes un tour sur le blog de la ligne pour vous en rendre compte

    Cordialement,

  • Vince Le 22 mars 2016 à 15:50

    Bonjour,

    Le 16h35 de cet après midi supprimé. SMS reçu une heure avant disant difficulté de préparation du train. La SNCF a une heure pour trouver une solution, c’est pas normal de le supprimer. Ils peuvent faire partir le 16h05 court, ils peuvent trouver une autre rame. Y a des solutions, mais encore faut-il le vouloir !
    C’est pas normal de nous supprimer des trains de la sorte

  • Stéphane Le 15 mars 2016 à 09:46

    J’ai pris le 14h01(PNO -> BVS) hier. Il était court à quai. Une annonce à quai inaudible quand vous êtes dans le train, mais dont j’ai devinée le contenu par habitude, informait à 14h00 (heure de départ du train) de ne pas descendre ou monter à cause de la manœuvre du train. En supposant que cette annonce s’adressait à notre train (un autre train était sur l’autre quai), J’ai deviné qu’une autre rame allait être accrochée et que nous allions partir en train long (avec personne dans la rame de tête forcément !).
    Par contre, il n’y a eu aucune annonce à bord alors que tous les passagers étaient montés. Par chance, pour une fois, l’accrochage fut fait en douceur. Mais bien souvent j’ai vu des accrochages vigoureux où je n’aurais pas aimé être debout dans le train. Le risque de chute étant élevé lors de ces manœuvres, pourquoi n’y a-t-il pas d’annonce à bord systématique ? Ca me paraît une précaution de bon sens minimale.
    En même temps, pour qu’il y a ait une annonce à bord, il faudrait du personnel à bord en plus du conducteur. Or les trains n’étant pas accrochés, il n’y a pas de communication entre les deux rames. Le conducteur étant dans l’autre rame pour la manœuvre, il ne peut pas parler aux usagers présent dans la première rame. Que prévoient les procédures ANS dans ces conditions ?