Le service 2015 en Picardie

Les nouvelles grilles horaires du train, aménagées avec les usagers

Adapter le service aux attentes des usagers

En accord avec SNCF, la Région Picardie a souhaité associer directement les usagers à la mise en place des grilles horaires du service ferroviaire annuel pour l’année 2015.

Vous avez été très nombreux à nous faire part de vos avis et de vos demandes d’adaptations pour améliorer vos conditions de transport en Picardie.

Ces échanges, constructifs, ont permis d’apporter des adaptations sur vos voyages en Picardie.

Vous trouverez ci-dessous la présentation du service 2015. Ce document explique en détail les raisons de ce changement d’horaires, ses inconvénients et les avantages qui doivent en découler.

Présentation du nouveau service annuel 2015

Télécharger

Les nouvelles grilles horaires, entrées en vigueur le 14 décembre 2014, sont accessibles sur le site du TER Picardie.

Réagissez en direct !

Le nouveau service ferroviaire entraîne inévitablement des changements d’habitudes pour les usagers mais les conditions de transport et la régularité des circulations doivent s’en trouver améliorées.

A tout moment, vous pouvez déposer vos commentaires dans la rubrique "Proposer des adaptations", en prenant soin de sélectionner au préalable la ligne ferroviaire qui vous concerne.

Vos commentaires


  • stéphane-St Just Le 24 octobre 2014 à 21:32

    Bonjour,

    Le forum n’évolue plus beaucoup pourtant plusieurs questions sont restées sans réponse.
    J’aurais quand même souhaité en avoir une concernant l’inversion des horaires des semi-directs au départ de Paris en direction de St Quentin et d’Amiens (voir un message précédent où les horaires sont détaillés).
    Cette inversion ne modifie en rien le trafic entre Paris et Creil mais modifie fortement les voyageurs de l’après Creil.
    Merci d’avance pour votre réponse.


    • Service des Transports de la Région Picardie Le 28 octobre 2014 à 16:30

      Bonjour,
      La concertation arrive à son terme en effet. Quelques demandes sont encore en étude mais les grilles horaires sont stabilisées. En effet, nous ne répondons pas systématiquement à tous les posts si la réponse a déjà été apportée dans le fil de discussion ou serait similaire.
      Cordialement

  • Stéphane-St Just Le 16 octobre 2014 à 21:05

    Bonjour,
    Je ne comprends pas l’inversion des semi-directs au départ de Paris :
    La min 28 à destination d’Amiens devient celle de St Quentin.
    La min 4 à destination de St Quentin devient celle d’Amiens.
    Je pense que cette inversion chamboule les habitudes des voyageurs à destination de l’après Creil,
    mais ne modifie pas le trafic qui sera identique entre Paris et Creil.
    Vous ne décalez pas les semi-directs de 25mn, vous ne faites que les inverser.
    Laissez la mn 4 à destination de St Quentin et la mn 28 à destination d’Amiens.
    Merci d’avance pour votre explication.


    • Service des Transports de la Région Picardie Le 28 octobre 2014 à 16:13

      Nous ne pouvons répondre favorablement à votre demande. Les horaires à Paris Nord ont été figés lors du choix du réticulaire proposé par le cabinet SMA et répondant aux objectifs attendus du service 2015. Ce réticulaire est la première étape clé du processus de production des grilles qui définit le plan des missions trains, intègre les minutes horaires des dessertes des gares ou haltes. Aussi, dès le début de la concertation, la marge de manoeuvre sur ce réticulaire n’était plus possible. Les départs rapprochés minute 4 et minute 7 de Paris Nord pour la branche Amiens sont donc restés inchangés ( idem pour les départs pour la branche Saint Quentin) sous peine de remettre en question toute l’étude initiale et ne plus traiter les problèmes identifiés sur la grille actuelle. Cordialement

  • dominique Le 28 octobre 2014 à 12:47

    Bonjour,
    un petit post pour espérer que ce merveilleux site de "concertation" ne va pas disparaître lors de la mise en place de nos nouveaux horaires. En effet, il serait triste de ne pas pouvoir remercier la SNCF de nous avoir rendu service en les adaptant pour notre bien. Enfin, je vais pouvoir me lever une demie heure plus tôt le matin, attendre mon train aussi une demie heure le soir. Si tout va bien, je pense pouvoir voyager debout au retour et même avec un peu de chance à l’aller. Il est vrai que mettre un train tous les quart d’heure entre Creil et Paris impose à tous les autres usagers un tout petit sacrifice, mais bon si nous ne faisons pas d’effort, où va t’on !
    J’espère aussi que les tarifs vont augmenter, parce qu’avec une telle "prestation", il serait indécent de les laisser tels quels.
    Au fait, je prends le train à Pont Sainte Maxence, gare délaissée, comme les autres de la ligne de Saint Quentin (voir la réponse de l’association Lutèce à un usager quelques pages plus loin)
    Euh Cordialement ?.......


    • Service des Transports de la Région Picardie Le 28 octobre 2014 à 16:03

      Bonjour,
      le forum de discussion spécifique au SA 2015 sera prochainement clôturé mais vous aurez toujours la possibilité de déposer vos posts via la rubrique "proposez des adaptations"
      Cordialement

  • clermontois Le 17 octobre 2014 à 08:37

    C’est hallucinant, c’est ecrit noir sur blanc :

    http://www.courrier-picard.fr/region/oise-les-nouveaux-horaires-de-trainssont-deja-sur-la-sellette-ia190b0n452593

    Thierry Alvoet, directeur régional de communication de la SNCF :
    " L’objectif est de mettre en place des trains tous les quarts d’heure entre Paris et Creil. Toute notre étude est basée sur cette portion, la plus chargée de Picardie."

    même si :

    "La grille n’est pas encore complètement validée. On travaille sur les gares de Saint-Just et de Clermont pour proposer une amélioration de l’offre. Tout n’est pas encore bouclé : il reste des creux aux heures de pointe du matin et du soir. Les horaires seront disponibles avant la fin du mois et nous irons présenter les grilles aux clients, dans les gares."

    Il y avait hier un article sur le Parisien 60 en ligne (payant), comme quoi un train Paris-Creil etait supprimé a cause d’une décision du conseil d’état. Vous auriez des infos ???


    • Service des Transports de la Région Picardie Le 17 octobre 2014 à 14:27

      Bonjour,
      pour le départ de 18h22 Paris – 18h56 Creil, il serait effectivement remis en cause pour le remplacer par un départ de TGV vers Arras. A la suite d’ une rencontre entre les élus d’Arras et le cabinet du ministre, une proposition "de compromis" aurait été trouvée avec l’attribution à la Picardie du sillon de 17h22 et à Voyages du sillon de 18h22 pour un TGV vers Arras, avec un aspect expérimental. En conséquence, il resterait à la Picardie la possibilité de créer un départ 18h37 à la place de 18h22.

      A ce stade, nous ne pouvons que vous dire que la Picardie est opposée à cette option et continue les démarches entreprises au plus haut niveau depuis plus d’un an pour faire valoir sa position, qui est d’avoir les deux sillons à la min 22’. C’est au niveau du secrétaire d’Etat aux Transports que la décision va se prendre, et non à SNCF.

      Aussi, le 19h07 Creil-Amiens est bien toujours à l’état d’étude, ce qui permettrait une correspondance à Creil depuis Paris 18h34-19h01Creil -19h07 Creil-Clermont-Saint Just vers Amiens.
      Cordialement

    • Clermontois Le 17 octobre 2014 à 16:25

      Sincèrement merci pour toutes ces informations. Même si on ne pèse pas dans les négociations, on se sent moins en dehors....et donc moins pris pour des imbéciles.Ça fait du bien.

      Espérons maintenant que les derniers obstacles à ce 19h07 à Creil soient levées.

    • Gens du Nord Le 21 octobre 2014 à 10:11

      Bonjour,

      Client TGV Paris / Arras, je ne peux que réagir aux propos de la région Picardie. Je pense qu’il est juste utile de rappeler que les sillons h22 sont depuis quelques années maintenant attribués à TGV et non à TER Picardie. Par ailleurs, la desserte de gare du Nord ne s’arrête pas qu’à la Picardie (qui est également desservie par transilien au passage).

      En gros, nous, client TGV, on aurait le droit à 1 TGV par heure (en pointe) au bénéfice de l’axe Paris / Creil (1 train toutes les 15 minutes), cherchez l’erreur... TGV Nord perd déjà son départ à 17h22 au bénéfice de Creil (A ce stade, il est inutile de vous signfier que les clients TGV Nord : Arras, Béthune, Douai, Lens, Dunkerque et Valenciennes sont complètement opposés à cette suppression) et toujours au bénéfice de la Picardie, TGV perd un autre sillon à destination de Lille (dont les clients sont mécontents également) à 18h33. Tout comme les usagers picard, même si on prend le TGV, ce sont pour nous, nos (chers) trains du quotidien. Le comble de la mauvaise foi de la Picardie, c’est que, certes le h22 serait pour TGV mais qu’à la place un départ à h34 serait possible,... Il faut juste signaler que pour TGV, c’est soit h22, soit rien comme à 17h22 : rien pour remplacer. Pour rentrer chez moi, ça sera soit 16h52, 17h52 ou 18h52 ; c’est sympa quand même !

    • Gens du Nord Le 21 octobre 2014 à 10:12

      On assiste juste à une superbe dégardation du service rendu grâce au "cadencement". Ensuite, je pense qu’il est facile de se cacher derrière le paravent, "c’est pas nous, c’est la SNCF", alors que c’est bien la même région Picardie qui est donneuse d’ordre à la SNCF.

      Justement en parlant de correspondance ; je trouve également intéressant la desserte d’intercités entre Paris et Maubeuge (toujours grâce à la Picardie). C’est très intelligent de faire arriver les trains 3 minutes après que la correspondance vers le sud du département en gare d’Aulnoye Aymeries parte (on va juste attendre 57 minutes la correspondance), et comme c’est du cadencement : quand la correspondance est mauvaise une fois, elle l’est toute la journée !

      Cordialement,

    • Clermontois Le 22 octobre 2014 à 15:06

      Que l’on m’explique pourquoi cette "portion" de Picardie, l’Oise Sud, pèse si lourd dans ce SA2015, si même le TGV se plaint.

      Je cite "la plus chargée de Picardie" :
      A Clermont aussi, nous ne pouvons monter dans certains trains, et nos trajets debout durent 2 fois plus longtemps que ceux de Chantilly.

      Le poids d’un usager devraient se calculer par rapport au prix de son billet, et donc de la longueur et pénibilité de son trajet. Proportionnellement, ça fait du monde au dessus de Creil !

    • Al60 - LUTECE Le 22 octobre 2014 à 18:14

      @Gens du Nord.
      "En gros, nous, client TGV, on aurait le droit à 1 TGV par heure (en pointe) au bénéfice de l’axe Paris / Creil (1 train toutes les 15 minutes), cherchez l’erreur... "
      Il n’y a rien d’anormal à ce que la capacité de Paris Nord soit attribuée en fonction du besoin de déplacements (nombre de voyageurs) et non en fonction des souhaits d’élus et d’une minorité de clients.
      En terme de capacité, il est tout à fait possible de satisfaire la demande vers Arras en utilisant des TGV Duplex (ce qui est prévu), même si cela est évidemment très pénalisant pour les clients en terme de temps d’attente (donc de temps de transport global pour les navetteurs).
      A contrario, des départs omnibus ou Semi-Directs répartis tous les 1/4 d’heure sont indispensable pour absorber flux vers le noeud ferroviaire de Creil et ses 5 branches, et la capacité unitaire des trains, déjà tous assurés en matériel à 2 niveaux, ne peut pas être augmentée. En ce sens, remplacer le départ de 22 par un 37 (dernier sillon disponible vers la Picardie) ne répond pas à la problématique de saturation du train semi-dicect qui le précède.

      1/3

    • Al60 - LUTECE Le 22 octobre 2014 à 18:15

      Les RER n’ont pas vocation à relier Paris à Orry-La-Ville/Creil en heure de pointe, la capacité horaire de la ligne D permettant tout juste à assurer la desserte des gares intermédiaires.

      Le TGV du 18h22 existe certes depuis des années, mais c’est également le cas du TER qui part actuellement à 18h19 (décalé de 3’ au SA2015).

      Sachez enfin que ce n’est pas un hasard si la SNCF a validée un plan de transport dans lequel une circulation TGV est incompatible avec un TER, ce dernier ayant initialement été validée au projet horaire. C’était certainement pour la SNCF une très bonne opportunité de justifier la suppression de ce TGV déficitaire.
      La suppression de certains TGV (d’abord intersecteurs puis radiaux) est un mouvement de fond amorcé depuis des années par la SNCF pour des raisons d’économie, la prétendue et inexistante augmentation de l’offre vers la Picardie n’est qu’un prétexte. Ce mouvement de réduction de l’offre relève de choix politiques (Etat/RFF/SNCF) nationaux et non simplement de contraintes locales, et est pour partie le résultat de la contribution de plus en plus élevée demandée aux circulations GV pour financer l’entretien du réseau (en réalité pour limiter l’endettement de RFF), pendant que les autres modes de transport continuent de contribuer très marginalement au financement leurs infrastructures.

      2/3

    • Al60 - LUTECE Le 22 octobre 2014 à 18:16

      La décision du secrétaire d’Etat aux transports, qui se traduit par le maintien à titre expérimental du TGV de 18h22 ne va satisfaire personne :
      - plus de 1500 Picards devront s’entasser dans un TER
      - Les utilisateurs du TER "provisoire" de 18h37 devront changer leurs habitudes une fois qu’il sera remplacé par le 18h22 dans l’intérêt du plus grand nombre
      - les clients du TGV ne seront incertains de son maintien à moyen terme... Si ce train est déficitaire, il ne va pas devenir rentable comme par magie dans 6 mois ! (le TER est une source sûr de revenu pour la SNCF car payé par la Région).

      La solution idéale tous serait d’attribuer un sillon proche du 22 à votre TGV (en trichant un peu sur la détente horaire entre Pierreffites et le triangle de Vémars), mais je ne sais pas quels sillons TGV seront activés.

      Cordialement.

      3/3

    • Al60 - LUTECE Le 26 octobre 2014 à 15:25

      Bonjour Clermontois,
      Je pense vraiment qu’il faut en finir avec cette opposition stérile et artificielle entre "le Nord" et "le Sud" de la Picardie.
      Si le 18h22 ne circule pas entre Paris et Creil, c’est l’ensemble des usagers du Paris > St-Quentin de 18h34 (donc éventuellement des usagers de Laingneville, Liancourt, Clermont, St-Just... si notre demande du Creil > Amiens à 19h07 était validée) qui vont subir des conditions de transport déplorables !
      Plus généralement, quand un train en provenance ou en direction de Compiègne ou d’Amiens est en retard ou surchargé entre Paris et Creil, c’est tous les Picards qui en subissent les conséquences, et pas seulement les habitats du Sud de l’OIse.
      Cordialement.

    • Gens du Nord Le 27 octobre 2014 à 09:59

      @Lutece,

      Contrairement aux régions, la SNCF se fait très discrète sur l’occupation de ses TGV (on a jamais de statistiques publiées à ce sujet). Pour en revenir aux sillons h22, plus particulièrement celui de 18h22, l’empruntant occasionnellement, je peux voux affirmer que la rame est pleine, et que ça se termine en sur-réservation (ça doit faire envion 600 personnes au vue du matériel), au niveau du matériel duplex, il est prévu sur Paris-Lille ; sur Paris-Arras, on attend de le voir, avec un certain scepticisme (On a d’ailleurs comme de gros doutes là-dessus, entre les annonces et ce qu’on voit arriver).

      Pour faire simple, à la SNCF, les TGV de "navetteurs", sont par nature considérés comme déficitaire (même si ils sont pleins) ! Donc, elle est très loin, la notion d’intérêt général. L’intérêt de la SNCF, c’est le "portefeuille" de la Picardie... L’intérêt général des "navetteurs", c’est de garder un TGV entre 18h20 et 18h35 (pour un horaire de sortie du travail à 18h00)

    • Gens du Nord Le 27 octobre 2014 à 10:00

      Au niveau des départs en version "cadencée", ça ressemble plutôt à de l’enfumage qui permet à la SNCF de "justifier" certains choix injustifiables d’ailleurs. En règle générale (pas seulement pour la Picardie), les régions où ce système horaire a été mis en oeuvre voient une nette dégradation du service (cas de PACA ou du Nord Pas-de-calais). Les temps de parcours sont par essence dégradés, et la régularité est mauvaise (voir les nombreux retards en PACA et certains temps de correspondance en NPDC). A ces inconvénients s’ajoutent des ruptures de charges plus nombreuses, dont on parlera encore moins dès lors que l’on veut changer de région.

    • Gens du Nord Le 27 octobre 2014 à 10:00

      La contraction de l’offre relève plus de choix commerciaux de la SNCF que de choix politiques. Au niveau politique, c’est plutôt très mauvais pour l’image des élus (preuve en a été faite).

      Le problème de fond est plutôt
      - L’absence d’évolution de l’infrastructure entre le nord et Paris,
      - La petite section entre Paris et voie classique/lgv,
      - Aucune évolution de la capacité d’accueil de gare du nord,
      - Le raisonnement de la SNCF de favoriser les trains "faciles" à subventions.

      Et surtout : le manque de courage de SNCF voyages d’assumer ses choix.

      Cordialement,

  • Corinne Le 25 septembre 2014 à 08:08

    Pourquoi changer les horaires une fois de plus ? Je prends le train Amiens-St Quentin et il partirait à 7h49 ? Sachant que ce train est systématiquement en retard à l’arrivée, comment fait-on quand on commence à 9h ? Vous en connaissez beaucoup des personnes qui commencent à 9h05, voire 9h10 ou 9h15 ??? C’est véritablement scandaleux toutes ces enquêtes qui ne mènent à rien du tout ! Vous décidez et l’usager subit, quitte à perdre son emploi !!!!


    • Jean-Luc Le 16 octobre 2014 à 14:42

      Vous avez entièrement raison ! Le problème est identique lorsque venant comme vous d’Amiens, on travaille à ST Quentin à partir de 8 heures. Le conseil régional ne fait rien pour améliorer la mobilité-travail par chemin de fer entre les deux principales villes de la Haute-Picardie, il fait pire, il la dégrade !

    • Albéric Le 16 octobre 2014 à 21:33

      Utilisateur régulier de la ligne Amiens - St Quentin, je rejoins complètement les deux avis précédents.
      Ces nouveaux horaires vont être contre - productifs en détournant des TER les travailleurs mais aussi les scolaires ! Reste à savoir si on ne désire pas par ce moyen asphyxier un peu plus une ligne déjà peu desservie !

    • Service des Transports de la Région Picardie Le 21 octobre 2014 à 08:42

      Les départs dans le sens Amiens vers Saint Quentin sont décalés à la minute 49 au lieu de 42 actuellement.
      De Saint Quentin vers Amiens, les minutes sont décalées à la minute 16 au lieu de la minute 22.
      Ces adaptations interviennent du fait des modifications sur les axes Paris-Amiens et Paris -Saint Quentin. Le service 2015 vise à améliorer la régularité des trains et donc elle sera particulièrement suivie. Le départ de 7H49 d’Amiens sera mis en vigilance sur les premiers mois de circulation. Cordialement

    • Jean-Luc Le 27 octobre 2014 à 14:31

      La réponse du service des transports de la région Picardie n’est pas une réponse aux préoccupations des usagers qui, depuis Amiens ou Ham, ont l’obligation d’être sur leur lieu de travail à 8 heures. Ce nouvel horaire du matin est scandaleux, il ne répond pas aux obligations de ce que devrait être un véritable service public. Votre réponse relève de la pure technocratie avec tout le mépris que cela suppose et l’insuffisante réflexion de vos services qui ont délibérément choisi de sacrifier une minorité d’usagers sans pour autant contenter ceux qui empruntent les deux axes conformes que vous citez. Mauvaise copie à revoir...

  • cedric Le 26 octobre 2014 à 07:34

    bonjour ,
    il n’y a aucun train en retour de paris pour aller sur clermont qui comme moi emprunte cette ligne 22 regulierement pour le travaille. Avres dire je travaille de nuit et je ne peux rentrer chez moi convenablement le week end.

    Le matin en week end comme d’habitude il n’y aucun train sauf le 08h28 qui me fait poiroter 01h00 voir 01h30 en gare du nord .

    il devrais etre ammenager des train le samedi comme le dimanche au horaire de 07h28 direction paris vers amiens.

    la sncf ne pense qu’a la rentabilité eh bien qu il s’y tienne.
    cordialement.


    • Al60 - LUTECE Le 26 octobre 2014 à 11:45

      Bonjour,
      Au Service Annuel 2015 (à partir du 14 décembre 2014), vous aurez la possibilité d’utiliser le train de 7h04 (semi-direct) ou celui de 8h07 (semi-omnibus) le samedi matin au départ de Paris.
      Un semi-direct Paris > Amiens partira à 8h04 le dimanche, ce qui vous permettra de rentrer plus tôt qu’actuellement.
      En semaine, le train de 7h34 semble bien correspondre à votre demande mais un changement à Creil sera nécessaire (même temps de trajet qu’un semi-omnibus). Par contre, si vous finissez plus tard, ça se gâte car vous n’aurez plus rien avant 9h07, Intercités ayant positionné uniquement des trains directs (sans desserte de Clermont/St-Just) entre 7h04 et 14h04, ce qui est totalement aberrant !

      Les départs semi-directs Paris-Nord > Clermont aux minutes 28 n’existeront plus au SA 2015, c’est la minute 04 qui leur sera attribuée.

      Cordialement.

  • renardclermontois Le 22 octobre 2014 à 15:33

    Exigeons une grille horaire 2015 compatible avec les vies professionnelles et familiales des usagers de Clermont, Saint-Just et des usagers situés entre Creil et Amiens.
    http://www.change.org/p/sncf-exigeons-une-grille-horaire-2015-compatible-avec-les-vies-professionnelles-et-familiales-des-usagers-de-clermont-saint-just-et-des-usagers-situ%C3%A9s-entre-creil-et-amiens

  • Ctroplong ! Le 16 octobre 2014 à 21:12

    Ligne Paris-Compiègne-Saint Quentin

    J’habite Compiègne et me rends quotidiennement à Paris pour travailler. Terminant une fois tous les quinze jours à 20h, je suis ravie de constater la mise en place d’un train à 20h34, ce qui m’épargnera les 30 minutes d’attente pour le train de 21h07.
    Par contre, pour rentrer je prends la plupart du temps les trains de 1Hh37. Je regrette la disparition de ceux-ci au profit de semi-directs, qui rallongeront mon trajet de 13 minutes. Sans parler de la suppression des semi-directs de HH04 ou HH07. Et l’arrêt de 5 minutes en gare de Creil ? Inacceptable.
    Par ailleurs, les salariés établissent leur emploi du temps en septembre et cette modification radicale en milieu d’année est malvenue. De plus en plus de personnes s’installent en Picardie pour travailler à Paris : la SNCF ne devrait-elle pas améliorer son offre au lieu d’effectuer un retour en arrière ?


    • Al60 - LUTECE Le 17 octobre 2014 à 14:46

      Bonjour,
      L’arrêt de 4’ à Creil est imposé par le passage d’un Intercités Amiens > Paris à la minute 03. Le temps de parcours reste en moyenne sensiblement identique.
      Le plan de voie de la gare de Creil ne permet pas simultanément un départ vers Compiègne et une arrivé depuis Amiens (les voies se croisent au Nord de Creil pour faire simple).
      Les semi-directs Paris > St-Quentin ne partiront plus aux minutes 04 ou 07 mais 34, ce qui est un inconvénient pour certains mais un avantage pour d’autres (comme le 20h34 dans votre cas).
      Les directs partiront quant à eux de Paris aux minutes 19.
      La répartition Direct/Semi-Direct sur une heure sera donc moins bonne qu’actuellement à Paris, mais meilleure à Compiègne (espacement de 25 à 35 minutes entre les deux missions au départ, 28 à 32’ à l’arrivée).
      La grosse dégradation sur la branche de Compiègne réside dans la répartition entre les deux missions semi-omnibus d’heure de pointe.
      Cordialement.

    • @LUTECE Le 18 octobre 2014 à 10:38

      Bonjour,
      Pour prendre un train direct à HH19, il faut travailer à proximité de la gare du Nord, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.
      Quand on part de Paris à HH37, on arrive à Compiègne à HH16, à Saint-Quentin à HH50.
      Avec les nouveaux horaires, on partira plus tôt pour arriver à Compiègne à HH28 et à Saint-Quentin à H+1 et 14 minutes.
      Beaucoup de salariés finissent à pile ou à la demie et mettent environ 20 à 30 min pour atteindre la gare du Nord. Aussi je peux vous dire que la disparition des trains de HH04 ou HH07 ne passera pas inaperçue, ainsi que la diminution de la quantité de trajets sur la ligne.
      Cordialement.

    • Al60 - LUTECE Le 20 octobre 2014 à 12:34

      Certes, mais les usagers à destination de Compiègne et St-Quentin qui prennent les Semi-directs 04 ou 07 pourront prendre les 19 en arrivant à Compiègne à la même heure qu’actuellement, et à St-Quentin 14’ plus tôt.
      La minute 04 sera attribuée au semi-direct Amiens.
      Cordialement.

    • @LUTECE Le 21 octobre 2014 à 09:21

      D’accord, donc la minute ’4 est attribuée à Amiens et le prolongement du temps d’arrêt à Creil est également au profit d’Amiens.
      Les modifications pour Amiens nécessitent-elles de modifier d’un quart le départ pour Saint-Quentin ? De HH04 à HH19, cela me semble énorme. Je ne prends le train de HH04 qu’une fois par semaine, le reste du temps c’est un HH37 et je peux vous dire que quand on passe 3 heures quotidiennement dans les transports, les 13 minutes supplémentaires par jour se font bien sentir.

    • Al60 - LUTECE Le 22 octobre 2014 à 17:11

      Bonsoir,
      L’augmentation du temps d’arrêt à Creil sur les SD Paris - St-Quentin n’est pas "au profit d’Amiens" mais imposé par une contrainte de circulation liée au nouveau plan de transport (Amiens n’en tire aucun bénéfice).
      L’objectif de ces nouveaux horaires est d’améliorer les conditions de transport en équilibrant le remplissage des trains et la régularité en décallant certaines arrivées/départs trop rapprochés notamment à Creil, Compiègne et Paris (pour simplifier). Forcément, si le matériel tombe en panne tous les trois jours, ça ne changera pas grand chose !
      Etant donné le peu de sillons disponibles à Paris Nord (cf. le conflit avec les TGV Paris-Arras) et la diversité des missions qui circulent sur les mêmes voies (omnibus, semi-direct, semi-direct) et sur de longues distances, il n’est généralement pas possible de modifier un horaire (sauf changements marginaux) sans remettre à plat l’ensemble du plan de transport, avec des conséquences plus ou moins heureuses (trop souvent moins !) pour certains usagers.
      Cordialement.

  • clermontois Le 23 octobre 2014 à 16:07

    Pétition à signer en ligne ici : http://j.mp/sa2015

    détails sur http://sncfvamtuer.wordpress.com/

  • Abdenour Le 25 octobre 2014 à 15:24

    Bonjour,

    Il est temps de déménager pour les usagers Amiens-Paris-Amiens. Nous allons plus passer de temps dans les transports. Mettez à notre disposition des couchettes, des coins cuisine et de détentes pour ceux qui sont condamnés à utiliser cette ligne. Aucun train direct à l’aller comme au retour. Vous avez pensé à quoi(qui) en proposant cette grille horaire ? Les usagers ne sont vraiment pas pris en considération. Adieu Amiens et vive Paris ! Il fallait, avant de moderniser les voies, moderniser le personnel...